210218_MG_2654-2655.jpg

Une soirée à l'opéra
Vienne 1782

 

Donaueschingen Harmoniemusik der Entführung aus dem Serail

Un opéra pour instruments à vent

WOLFGANG AMADEUS MOZART

Overtura
Nr. 1    Hier sol lich dich dann sehen 
Nr. 2    Solche hergelaufne Laffen
Nr. 3    O, wie ängstlich
Nr. 4    Doch wie schnell schwand meine Freude
Nr. 5    Durch Zärtlichkeit und Schmeicheln
Nr. 6    Ich gehe, doch rathe ich dir
Nr. 7    Martern aller Arten
Nr. 8    Welche Wonne, welche Lust
Nr. 9    Frisch zum Kampfe
Nr. 10  Vivat! Vivat Bacchus lebe
Nr. 11  Wenn der Freude Tränen fliessen
Nr. 12  Ach, Belmonte
Nr. 13  Ich baue ganz auf deine Stärke
Nr. 14  Ha! Wie will ich triumphieren
Nr. 15 Meinetwegen sollst du sterben!
Nr. 16  Finale

Durée : 65 minutes

Effectif : 8 musiciens


Benoit Laurent, hautbois

Stefaan Verdegem, hautbois

Jean-Philippe Poncin, clarinette

Guy Van Waas, clarinette

Bart Cypers, cor

Jean-Pierre Dassonville, cor

Jean-François Carlier, basson

Marine Falque-Vert, basson



Dans une lettre de Mozart à son père quatre jours après la première réussie de son opéra "Die Entführung aus des Serail" en juillet 1782, il est documenté que Mozart a également tenté de participer au marché lucratif et en même temps très concurrentiel des arrangements de musique d'harmonie. La découverte la plus excitante et à certains égards encore déroutante a été faite par le chef d'orchestre et chercheur en musique d'harmonie Bastiaan Blomhert. Dans un inventaire de 1827, la musique d'harmonie de cet opéra, transmise sous forme d'un ensemble manuscrit de parties, est attribuée au hautboïste de Donaueschingen Franz Joseph Rosinack. La comparaison détaillée de Blomhert avec les méthodes de travail d'autres arrangeurs importants de l'époque nous apprend que le « Donaueschingen Harmoniemusik der Entführung aus dem Serail » pourrait très probablement être une copie de l'arrangement mozartien perdu…

REGARDEZ NOTRE CONCERT DANS LA VIDEOZONE!